Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inauguration du Monument-National

Type :

Événement

Date :

  • 1893‑06‑24 – 1893‑06‑26

Période historique :

  • Le Québec moderne (1867 à 1960)

Thème commémoratif :

  • Construction et aménagement du territoire
  • Groupes sociaux

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Groupes associés (1)

Personnes associées (4)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Le Monument-National est inauguré au cours des festivités de la Saint-Jean-Baptiste de 1893. L'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal, instigatrice du projet de construction de cet immeuble et responsable de l'organisation de cette fête, lui dédie cette édition de la Saint Jean-Baptiste. Amorcée en 1891, la construction de l'édifice ne sera terminée qu'en 1894. Des centaines de sociétés Saint-Jean-Baptiste, réparties en divers endroits au Canada et aux États Unis, sont conviées à Montréal pour souligner l'inauguration du Monument. Cette convergence se veut représentative du rôle névralgique et rassembleur attribué à l'édifice par ses artisans, selon eux la maison mère de la culture francophone d'Amérique du Nord. Le Monument doit abriter le siège social de l'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal, mais aussi un théâtre, des bureaux, une bibliothèque et des salles de cours, entre autres.

D'abord, une traditionnelle cérémonie d'ouverture de la Saint-Jean-Baptiste a lieu samedi 24 juin dans le parc Sohmer, à Montréal, lieu privilégié des fêtes de la Saint-Jean-Baptiste de 1889 à 1897. Plusieurs dignitaires s'y trouvent et prennent la parole, notamment Laurent-Olivier David, président de l'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Alphonse Desjardins, maire de Montréal et Honoré Mercier, ancien premier ministre du Québec, accompagné d'autres personnalités et de délégués du gouvernement français.

Le 25 juin en soirée est organisé un banquet entièrement dédié à l'inauguration du Monument-National, dont la finition est loin d'être complétée. La célébration se déroule dans la grande salle du Monument, terminée in extremis et richement décorée pour l'occasion. Les référents à la papauté, à la royauté britannique ainsi qu'à la France fusent dans la décoration et les discours pour cet événement résolument patriotiques. Ces trois éléments sont perçus par plusieurs nationalistes de l'époque comme les fondements de l'identité canadienne-française : la fidélité à la couronne britannique, l'attachement à la culture et à l'héritage français ainsi que l'observation de la religion catholique dans plusieurs sphères de la vie publique et domestique. Comme la cérémonie du parc Sohmer, le banquet réunit le président de l'Association, le maire de Montréal et les délégués du gouvernement français. S'ajoutent à eux, notamment, Wilfrid Laurier ainsi que des juges, des personnalités influentes ainsi que des représentants de communautés francophones des États-Unis et de l'Ouest canadien.

Un grand congrès a lieu, le lendemain 26 juin, au Monument-National. Il rassemble diverses sociétés et associations Saint-Jean-Baptiste d'Amérique du Nord afin d'accroitre leur cohésion sur diverses questions concernant la situation des francophones. Les discussions portent notamment sur la situation des communautés canadiennes-françaises dans le nord-est des États Unis ainsi que sur la question des écoles du Manitoba.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec. La ligne du temps du Québec [En Ligne]. http://numerique.banq.qc.ca/ligne-du-temps?eventid=100&fbclid=IwAR2kr3FK0C19KkD2nNye1qlclQK0Er8kXH4c3as9qxyJs4sLwcWM__kfpnk
  • LACHAPELLE, Jacques. « Monument National ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Monuments et sites historiques du Québec. Tome II. Québec, Les Publications du Québec, 1991, p. 84-86.
  • LAMONDE, Yvan. Histoire sociale des idées au Québec 1760-1896. Montréal, Fides, 2000. 572 p.
  • LAMONDE, Yvan et Raymond MONPETIT. Le parc Sohmer de Montréal 1889-1919 : un lieu populaire de culture urbaine. Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1986. 231 p.
  • LARRUE, Jean-Marc. Le monument inattendu : Le Monument National, 1893-1993. Cahiers du Québec : Histoire, 106. LaSalle, Éditions Hurtubise HMH, 1993. 322 p.
  • RUMILLY, Robert. Histoire de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal : des Patriotes au Fleurdelisé 1834-1948. Montréal, Les éditions de l'Aurore, 1975. 564 p.
  • RUMILLY, Robert. Histoire de Montréal. Vol. 3. Montréal, Fides, 1972. 524 p.
  • s.a. « La fête Saint-Jean-Baptiste ». La Minerve, 26 juin 1893, p. 2.
  • s.a. « La St-Jean-Baptiste à Montréal ». Le Courrier du Canada, 27 juin 1893, p. 3.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013