Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Marion, Salomon

Type :

Personne (Homme)

Autre(s) nom(s) :

  • Lafontaine, dit Marion, Salomon
  • Marion, Pierre-Charles-Salomon
  • Marion, dit Lafontaine, Salomon

Date :

  • 1782‑02‑05 – 1830‑10‑31

Occupation :

  • Orfèvre

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Patrimoine mobilier associé (11)

Voir la liste

Personnes associées (2)

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Inventorié --
 

Haut de la page

Synthèse

Né le 5 février 1782 à Lachenaie (Terrebonne), Salomon Marion (baptisé Charles) est le fils de Michel Marion et de Marie-Charlotte Foisy.

De 1798 à 1803, Marion fait son apprentissage de l'orfèvrerie auprès de Pierre Huguet dit Latour. Il devient maître orfèvre en 1804. Cette année-là ainsi que l'année suivante, il travaille pour le négociant Dominique Rousseau pour qui il fabrique vraisemblablement surtout des pièces d'orfèvrerie de traite. En 1810, il travaille comme superviseur à l'atelier de son ancien maître.

Marion ouvre son propre atelier vers 1816. Pendant sa carrière, il prend trois apprentis : Hilaire Séguin, en 1817, Jean-Baptiste Guimont, en 1822, et André-Zéphirin Grothé, en 1826. Sa production inclut des pièces de mobilier, de la joaillerie, de l'argenterie, des dorures et des gravures. Les paroisses, qui lui commandent des objets liturgiques, sont ses principales clientes. Il exécute notamment, vers 1818, une sculpture d'argent en ronde-bosse de la Vierge Marie pour l'église de Verchères.

Il est décédé à Montréal le 31 octobre 1830.

Il avait épousé à Montréal, en 1817, Sophie Lafrenière.

Haut de la page

Références

Notices bibliographiques :

  • DEROME, Robert et José MÉNARD. « Marion, Salomon ». Université Laval/University of Toronto. Dictionnaire biographique du Canada [En ligne]. http://www.biographi.ca

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013