Répertoire dupatrimoineculturel du Québec

Inscrit au Registre du patrimoine culturel

Sculpture (Sainte Rose de Lima)

Type :

Patrimoine mobilier (Oeuvre d'art / Ethno-historique)

Région administrative :

  • Laval

Date :

  • 1799 (Commande)
  • 1799 – 1800 (Production)
  • 1856 (Déménagement)

Thématique :

  • Patrimoine religieux (Culte)

Classification :

  • Oeuvre d'art / Bien ethno-historique > Objets de communication > Beaux-arts > Sculpture

Éléments associés

Patrimoine immobilier associé (1)

Patrimoine mobilier associé (2)

Voir la liste

Personnes associées (1)

Inventaires associés (1)

Images

Description

La statuette de sainte Rose de Lima est une petite sculpture réalisée entre 1799 et 1801 par l'artiste Philippe Liébert (1733-1804). L'œuvre en bois polychrome représente la patronne de la paroisse en costume de dominicaine. Avec son visage potelé, sainte Rose présente un état contemplatif, mystique, de même qu'un air légèrement mélancolique. Son geste et sa pose sont naturels, ce qui démontre l'habileté de l'exécution. La statuette a été conçue pour orner l'une des niches du tabernacle exécuté par Liébert entre 1799 et 1801; l'autre niche est occupée par une statuette de la Vierge à l'Enfant. Les deux personnages féminins n'échangent aucun regard. Sainte Rose et la Madone détournent légèrement la tête l'une de l'autre dans une attitude laissant croire qu'elles s'ignorent. La statue était autrefois dorée, mais est désormais couverte de repeints.

Matériaux :

  • Bois

Représentation iconographique :

  • Sainte Rose de Lima

Sujet :

  • Religion

Haut de la page

Statuts

Statut Catégorie Autorité Date
Classement Objet patrimonial Ministre de la Culture et des Communications 1974-12-27
 

Haut de la page

Informations historiques

La statuette de sainte Rose de Lima associée à l'église du même nom a été réalisée entre 1799 et 1801 par le sculpteur Philippe Liébert (1733-1804). L'oeuvre a été conçue pour garnir l'une des niches de l'étage de la monstrance du tabernacle de l'église de Sainte Rose-de-Lima lui aussi exécuté entre 1799 et 1801 par Liébert; dans l'autre niche se trouve une statuette de la Vierge à l'Enfant. Il s'agit d'un phénomène rare, puisque les figures choisies pour occuper les niches du tabernacle sont exclusivement féminines.

L'ensemble a été commandé en 1799 par le curé François Brunet pour ornementer la deuxième église de Sainte-Rose-de-Lima. Le tabernacle et ses deux statues sont déménagés dans l'actuelle église paroissiale en même temps que de nombreux autres biens précieux en décembre 1856, juste avant la démolition de l'ancien lieu de culte devenu désuet.

La statuette de sainte Rose de Lima, représentée avec son costume de dominicaine, est considérée comme étant exceptionnelle en raison de la finesse de son exécution. Avec sa pose aisée et son geste naturel, elle rend bien compte du talent de Philippe Liébert, sculpteur de grande renommée. Elle est considérée comme étant l'une des plus belles statuettes de Liébert. L'exécution de cette statuette se rapprocherait de celle des bas reliefs d'Oka et de l'église de Saint-Martin, à Laval. Il y a tout lieu de penser que sainte Rose portait autrefois un attribut dans sa main droite compte tenu de l'ouverture et de la position de sa main. Il s'agissait probablement de fleurs.

Autrefois dorée, la statuette de la patronne de la paroisse est aujourd'hui couverte de repeints.

La statuette de sainte Rose de Lima est classée en 1974 en même temps que dix-sept autres objets patrimoniaux conservés dans l'église de Sainte-Rose-de-Lima, à Laval. La même année, l'église est reconnue. L'église de Sainte-Rose-de-Lima est classée depuis l'entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel, en 2012.

Haut de la page

Références

Contributeur de données :

Direction générale du patrimoine

Notices bibliographiques :

  • AUCLAIR, Élie-Joseph. Sainte-Rose de Laval. Notice historique sur les origines de la paroisse. Montréal, Éditions Beauchemin, 1940. 88 p.
  • CHAGNON, Joanne. « Oeuvres d'art de l'église de Sainte-Rose-de-Lima ». Commission des biens culturels du Québec. Les chemins de la mémoire. Biens mobiliers du Québec. Tome III. Québec, Les Publications du Québec, 1999, p. 171-174.
  • CHAPLEAU, Gaston. Étude ethno-historique et architecturale. Paroisses et villages anciens de ville de Laval. Sainte-Rose-de-Lima. Vol. 2. Laval, Société d'histoire et de généalogie de l'île Jésus, 1995. 216 p.
  • CHARBONNEAU, Claude. Sainte-Rose, 250 ans d'histoire 1740-1990. s.l. 1990. 158 p.
  • DEMERS, Joseph-Urgel. Histoire de Sainte-Rose 1740-1947. s.l. 1947. 392 p.
  • DEMETER, Laszlo, dir. Église de Sainte-Rose : inventaire architectural. Dossier, 4. Québec, Ministère des Affaires culturelles, Direction générale du patrimoine, 1975. 173 p.
  • MORISSET, Gérard. Philippe Liébert. Québec, s.n., 1943. 30 p.
  • PAQUETTE, Marcel. Laval. Vol. 10. Une histoire d'appartenance. Québec, Les Éditions GID, 2006. 212 p.

Multimédias disponibles en ligne :

Haut de la page

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2013